Hervé DELENGAIGNE : 11 ans de Présidence et d’investissement dans la e-santé en Nouvelle-Aquitaine

44 lecture(s)
Le lun 05/09/2022 - 10:59
ESEA

Pendant 11 ans, Hervé DELENGAIGNE a été Président au sein du GIP ESEA, anciennement GIE et GCS Télésanté Aquitaine. Retour sur les temps forts et ses multiples collaborations qui ont marqué sa Présidence.
 

Hervé DELENGAIGNEEntretien avec Hervé DELENGAIGNE
Ancien Président du GIP ESEA, DSI du CHU de Bordeaux


« Ce qui m’a impressionné tout au long de ma Présidence, c’est la volonté des professionnels à s’engager dans des solutions nouvelles, à s’impliquer dans les usages et à faire avancer la e-santé." »

 

Racontez-nous votre arrivée en tant que Président…

Je travaillais avec Noëlle SAINT UPERY, la directrice du GIE Télésanté Aquitaine, et désormais du GIP ESEA, autour de projets communs entre le CHU de Bordeaux et la Région. Nous partagions les mêmes visions, les mêmes méthodes et nous avions une forte volonté de travailler ensemble. Cette bonne entente partenariale m’a motivé à candidater en 2011 pour la Présidence du GIE Télésanté Aquitaine, qui évoluait cette même année en Groupement de Coopération Sanitaire (GCS).

Pouvez-vous nous partager les grandes étapes qui ont marqué votre Présidence ?

Déploiement du DMP

J’ai connu Télésanté Aquitaine avec une dizaine de personnes extrêmement déterminées. Notre premier chantier consistait à déployer le DMP sur le territoire. Pour cela, nous avons, entre autres, participé à des conférences, déployé des campagnes d’affichage dans les accueils des établissements, etc. Cela a créé des liens entre les différents acteurs participant à cette aventure. J’en garde de très bons souvenirs.

Découverte de Paaco-Globule et mise en place du projet Territoire de Soins Numériques (TSN)

Après le DMP, une rencontre avec l’éditeur Ki-Lab et la découverte de leur application Globule a été déterminante pour la suite des activités du GCS Télésanté Aquitaine. Il y a eu une forte effervescence autour de cet outil, amenant à un partenariat avec Ki-Lab et la création de Paaco-Globule avec ses fonctions de coordination des parcours de santé. 

Le lancement du programme "Territoire de Soins Numériques" (TSN) en 2015 a fortement appuyé ce service en région, déjà très moderne à l’époque, boostant et optimisant les usages auprès des professionnels. Cette période a marqué le début d’une activité de promotion soutenue de l’outil sur les territoires, ainsi qu’un travail continu autour des évolutions de Paaco-Globule. Avec Noëlle, nous nous sommes dits qu’il fallait alors investir encore plus dans l’accompagnement des professionnels et dans la gestion du changement.

Ce projet TSN a donné une visibilité nationale au GCS Télésanté Aquitaine. Il a suscité une forte adhésion des soignants, qui en ont également fait la promotion sur les territoires.
Cette période a été un tremplin pour la structure l’amenant à ce qu’elle est aujourd’hui : les usages sont au rendez-vous, l’accompagnement des utilisateurs a beaucoup évolué avec l’outil Paaco-Globule, mais pas seulement…

ViaTrajectoire, télémédecine, Krypton…

ViaTrajectoire a été une grande réussite, aujourd’hui totalement déployé en Nouvelle-Aquitaine et dont les usages ont perduré. Il y a également eu l’aventure de la télémédecine, travaillée en collaboration avec des médecins. Nous étions les précurseurs en Aquitaine. Ensuite Krypton, qui a été un grand projet mis sur pied avec Noëlle SAINT UPERY et Christian CAUBET.

Création du GIP ESEA

Une étape importante a été la fusion des trois anciens Groupements de Coopération Sanitaire (GCS) correspondant aux 3 ex-régions de Nouvelle-Aquitaine et donnant lieu en 2017 à la création du GIP ESEA. Cette étape correspond à une longue période administrative qui a duré environ un an. Nous nous sommes employés à donner de la cohésion à cette fusion des trois structures dont les fonctionnements étaient différents.
Après cette étape, les projets ont repris et nous devions évoluer davantage vers un accompagnement de proximité au plus près des professionnels, pour toucher le plus grand nombre. La généralisation de la présence des chargés d’accompagnement de territoire (CAT) sur tous les territoires de Nouvelle-Aquitaine, a permis de déployer nos projets sur le terrain et à faire connaître davantage les activités du GIP ESEA.

RELEA

Est arrivé ensuite le projet RELEA, dont l’ambition est de faire la promotion de la e-santé via un site dédié, facilitant la mise en relation entre professionnels, tout en les impliquant dans la valorisation de leurs pratiques via des retours d’expériences. J’ai soutenu ce projet dont j’ai trouvé l’idée géniale et d‘une grande originalité !

Quel bilan faites-vous de votre Présidence ?

Ce qui m’a marqué au GIP ESEA, c’est le fait de toujours rencontrer des personnes investies dans leurs missions et dont j’ai trouvé l’engouement exceptionnel. Ce qui m’a encore plus impressionné, c’est la volonté des professionnels à s’engager dans des solutions nouvelles, à s’impliquer dans les usages et à faire avancer la e-santé. 

Un souvenir important qui restera également, c’est le travail d’équipe, la bienveillance réciproque et l’ambiance chaleureuse que j’ai ressentis, que ce soit avec le conseil d’administration ou les équipes du GIP ESEA. Je souligne évidemment ma collaboration avec Noëlle qui a été un vrai bonheur et dont j’admire les qualités humaines ainsi que la volonté de faire avancer les choses.

Un grand merci à tous les collaborateurs du GIP ESEA, à tous les professionnels qui ont participé à l’émergence et la vie de ces projets e-santé. Cela restera des moments d’exception dans ma vie professionnelle et une belle aventure humaine.

Je termine cet échange par une pensée pour mon successeur Thierry Lefebvre, qui avait pris ma suite il y a peu, en adressant toutes mes condoléances à sa famille.

Note : cet entretien a été planifié avant l’annonce du décès de Thierry Lefebvre, nouveau Président du GIP ESEA, élu en juin 2022. Les membres et collaborateurs du GIP ESEA adressent toutes leurs pensées et leurs sincères condoléances à sa famille, ses proches, ainsi qu’à l'ensemble de ses équipes.

Fil Twitter

Podcast video

Mon espace santé : témoignage du Dr BUENOS, chirurgien bariatrique et viscéral du CH Nord Deux-Sèvres (79)
RELEA : Arnaud PUYDOYEUX, Directeur d’établissement MAS Le Lagon de l’ADAPEI Charente (16)
ESMS Numérique : Cybile BUZY, Directrice CRF (64)